Après deux expériences de confinement, notre camarade François Frugier a couché ses pensées et réflexions sur le papier. Avec “Le masque ou la prune”, il partage avec humour ses humeurs de confiné sous forme de chroniques, éditées à compte d’auteur en 2021 puis publiées en version augmentée au janvier 2022.

Article initialement publié le 2 mars 2021, mis à jour le 5 avril 2022.

Le mot de l’auteur

Dans le contexte anxiogène que nous avons connu au printemps, excédé par la confusion qui régnait entre polémiques et controverses, j’ai voulu témoigner, décrire ce que je vivais et ce que je ressentais au quotidien: une chronique des humeurs d’un confiné limougeaud en quelque sorte. J’ai essayé d’ajouter un peu d’humour et de dérision, de fantaisie également en agrémentant le récit tantôt d’une fable, tantôt d’un poème ou encore d’un pamphlet…

« ?
– Le corona quoi ?
– Virus, monsieur le Président, coronavirus.
– Qu’est-ce que c’est encore que cette connerie ? Il y aurait un virus dans ma corona ? Allez garçon, servez-m’en une autre, bien fraîche »

Il y a quelques années, cela aurait pu passer pour une plaisanterie. Jusqu’en janvier 2020, personne n’imaginait la tragédie qui allait se produire. Soudain, l’air était devenu irrespirable. Le tintamarre médiatique amplifiait la confusion. Dans ce contexte anxiogène aggravé par le confinement, l’auteur a décrit ce qu’il ressentait au quotidien avec, chaque fois que possible, humour et dérision… Réflexions, petites fables et pamphlets émaillent l’ouvrage.

« Et le seul remède,
Ce fut un apartheid
Nous confinant chacun
Comme de pauvres… pékins. »

“Le masque ou la prune. Chroniques des humeurs d’un confiné limougeaud” de François Frugier, paru aux Editions Amalthée. Janvier 2022
328 pages. ISBN 978-2-310-05188-0. Prix de vente conseillé : 23 €

L’auteur

François Frugier est originaire de Limoges. Après ses jeunes années au Lycée Gay-Lussac, il poursuit ses études et après son service militaire, entre chez Legrand pour y effectuer toute sa carrière. Il sera membre du comité de direction jusqu’à sa retraite en 2007. Après deux ouvrages “Regards sur les Ressources humaines” dans lequel il revient sur ses souvenirs professionnels, et “La Mémoire qui s’éloigne” relatif à ses souvenirs d’enfance, il signe avec “Le masque et la prune” son troisième ouvrage. François est impliqué depuis de nombreuses années dans l’association des Anciens de Gay-Lu.

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *