Jean-Pierre Moreau, né à Limoges, enseignant d’anglais au lycée Gay-Lussac de 1968 à 1970, fut directeur du département d’anglais à la Faculté des Lettres de Limoges puis professeur à la Sorbonne. Ce spécialiste d’histoire de l’Angleterre, vient de publier un troisième roman : “Les Forêts de la nuit”, après “Chair à canon” (roman historique sur le 16e siècle anglais) et “N’écris plus à Churchill” (roman de formation se déroulant dans un village du centre de la France).

Les Forêts de la nuitLes Forêts de la nuit (éditions Librinova) est un roman d’anticipation, mais pas de science-fiction et dont l’action se passe à Paris, avec des détours par Limoges et Ambazac, « une vieille terre où chante le Taurion ». Il présente les tribulations d’un couple d’anglicistes, professeurs d’université, en butte aux contrôles et humiliations que leur font subir les dirigeants du pays après l’élection présidentielle de 2037 et l’instauration en France d’un régime despotique.

Dans cette dystopie, la satire est évidemment essentielle, soutenue par l’humour et l’ironie, mais tempérée par l’amour et l’affection qui parviennent, un moment, à survivre.

Le mot de l’éditeur

Dans les années 2040, la terre continue de tourner, la France s’est arrêtée. Le pays s’enferme dans ses frontières, s’isole du reste du monde. L’élection présidentielle de 2037 a porté au pouvoir un ‘Guide Suprême’ et un parti unique ; le populisme a triomphé. Il n’y aura plus jamais d’élections, le parlement est dissous, les partis politiques et les syndicats supprimés, les corps constitués abolis. Chacun est surveillé, fiché, noté (au sens propre) selon un double barème particulièrement grotesque et humiliant.

Un couple d’universitaires poursuit en secret des recherches académiques prohibées ; les autorités tiennent l’histoire pour « finie » et contrôlent toute présentation personnelle qui peut être faite du passé (référence explicite à 1984, le roman de George Orwell, placée en exergue du livre). Traqués par trois institutions policières différentes, Martine et Jérôme sont démasqués ; ils réagissent de façon contrastée aux sanctions qui les frappent. Le couple, uni jusque-là, se délite. Elle assiste, impuissante, à la métamorphose de son époux qui peu à peu s’adapte au nouvel environnement et accepte la situation sans trop de difficultés. Jusqu’à quand pourra-t-elle résister aux pressions exercées par les autorités et certains membres de son entourage ?

“Les Forêts de la nuit” de Jean-Pierre Moreau, paru aux Editions Librinova. Octobre 2021. Format broché, 140x216mm. 238 pages. ISBN 9791026291480. Prix de vente : 15,90 € format papier.

A propos de l’auteur

Jean-Pierre Moreau, professeur émérite à la Sorbonne spécialiste de civilisation britannique, signe ici un roman d’anticipation mordant, qui tient le lecteur en haleine jusqu’à la fin. Non sans humour, l’auteur nous met en garde contre des bouleversements politiques à venir et procède à une satire acerbe de notre société.

Plus d’informations sur le site internet de l’auteur : www.jean-pierre-moreau.fr

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *