Jeunesse et patrimoine : JEP, JEP, JEP, hourra !

Pour la 34e édition des JEP, Journées européennes du patrimoine, la Région Nouvelle-Aquitaine vous donne accès à des sites exceptionnels et ouvre les portes de nombreux lycées. Elle s’associe ainsi au thème des journées 2017 : « jeunesse et patrimoine ». Un rendez-vous à ne pas manquer !

JEP 2017

Retour aux origines des JEP

Créée en 1984 par le ministère de la Culture, la Journée Portes ouvertes dans les monuments historiques est organisée le troisième dimanche du mois de septembre. En 1985, de nombreux pays européens suivent l’exemple de la France et mettent en place à leur tour un événement similaire à la même période de l’année. Lors de la deuxième conférence des ministres européens de la Culture, Jack Lang, alors ministre de la Culture, propose d’élargir à toute l’Europe l’initiative française.

Affiche 1984En 1991, le Conseil de l’Europe officialise les Journées européennes du patrimoine, auxquelles l’Union européenne s’associe. Aujourd’hui 50 pays en Europe organisent les Journées européennes du patrimoine. En France, la Journée Portes ouvertes dans les monuments historiques connaît un tel succès qu’elle se déroule à partir de 1992 sur deux jours, le troisième week-end de septembre, et prend le nom de Journées du patrimoine. L’appellation Journées européennes du patrimoine sera définitivement adoptée en 2000.

Les Journées européennes du patrimoine, organisées par le ministère de la Culture, sont placées sous le patronage du Conseil de l’Europe et de la Commission européenne ; elles reçoivent le concours des propriétaires publics et privés de monuments historiques et bénéficient de l’implication du Centre des monuments nationaux, du réseau des Villes et Pays d’art et d’histoire, de la Fondation du Patrimoine et des associations de sauvegarde du patrimoine.

Jeunesse et patrimoine : un thème fédérateur

En 2017, les Journées européennes du Patrimoine, ce sont  17000 lieux ouverts, 26000 animations, 50 pays européen participants. Elle sont cette année résolument tournées vers le jeune public et sa sensibilisation au patrimoine, à l’histoire de la Nation et à l’histoire de l’art, ou encore aux métiers du patrimoine. Comprendre et connaître le patrimoine dans son contexte historique et social, c’est mieux appréhender la société dans laquelle nous vivons. C’est discerner les valeurs sur lesquelles elle se construit pour les comprendre, pour les questionner, pour mieux se les approprier.

« Parce que la sensibilisation des jeunes générations à la connaissance et la préservation du patrimoine est un objectif prioritaire du ministère de la Culture, les Journées européennes du patrimoine sont placées cette année, pour leur trente-quatrième édition, sous le thème de la jeunesse. […] » Françoise NYSSEN, Ministre de la Culture (lisez l’édito complet)

Et Limoges, et la région Nouvelle-Aquitaine dans tout ça ?

Les régions sont en charge de la construction, de l’entretien, l’équipement et le fonctionnement des lycées publics. En Nouvelle-Aquitaine spécifiquement, cela concerne près de 300 lycées publics, qui constituent une incroyable richesse patrimoniale.
En savoir plus sur l’implication de la Région Nouvelle-Aquitaine

L’architecture scolaire et universitaire se dévoile le temps des JEP 2017. Ces Journées placées sous le signe de la jeunesse constitueront une occasion idéale pour découvrir ou redécouvrir les édifices précisément dédiés aux jeunes publics : écoles, collèges, lycées, universités…

A Limoges, ce sont trois lycées qui ouvrent leurs portes :

  • Maryse-Bastié, seul lycée construit selon les normes HQE (haute qualité environnementale),
  • Turgot, labellisé « Patrimoine du XXe siècle » pour son architecture monumentale et son patrimoine artistique remarquable,
  • et bien entendu notre cher Lycée Gay-Lussac, auquel l’association des Anciens de Gay-Lu contribue à la valorisation.

Découvrez les autres visites proposées dans le cadre du programme « Ville d’Art et d’Histoire » de la Ville de Limoges.

A la découverte du Lycée Gay-Lussac

L’actuel Lycée Gay-Lussac est l’héritier d’une longue histoire qui remonte à 1521.

Aujourd’hui il conserve les traces de son passé de collège de jésuites avec sa chapelle du XVIIe siècle. Après le départ des jésuites en 1762, l’édifice fait l’objet de différentes extensions : bâtiment du XVIIIe siècle édifié par l’architecte Joseph Brousseau, « petit quartier » bâti sous Napoléon III, aile scientifique inaugurée en 1934, « moyen quartier » reconstruit dans les années 1960, avant les travaux de modernisation et d’extension sous l’égide de la Région depuis trente ans.

Autant de bâtiments et de phases de construction qui témoignent des mutations de la ville et de l’institution scolaire depuis plus de quatre siècles.

Samedi 16 septembre, à l’occasion des JEP, découvrez le Lycée Gay-Lussac de Limoges par une visite guidée de notre camarade Philippe Grandcoing, docteur et professeur agrégé d’histoire, spécialiste de l’histoire de Limoges et enseignant du Lycée Gay-Lussac.

Tout le programme des JEP 2017

 

Le Lycée Gay-Lussac, c’est 1500 élèves chaque année entre lycéens et prépas, auxquels s’ajoutent agents et professeurs ! C’est aussi le vaste réseau des Anciens du Lycée. En savoir plus sur le réseau des Anciens de Gay-Lu

 

Cet article vous a intéressé ? Pensez à le partager sur vos réseaux sociaux !!!

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *