“Le Sel et les Etoiles”, les mémoires de l’Amiral Coldefy

L’Amiral Alain Coldefy publie ses mémoires, “Le sel et les étoiles”, préfacées par l’Amiral Philippe de Gaulle et Erik Orsenna. Retour sur le parcours remarquable de cet Ancien du Lycée Gay-Lussac qui présidera le prochain Banquet parisien, dont la date reste encore à préciser.

 

Retour sur un parcours remarquable

L’Amiral Coldefy a commandé les plus grands navires de guerre de la Marine Nationale, notamment le porte-avions Clémenceau ; il a participé à la plupart des opérations de maintien de la paix de ces 30 dernières années (Irak, Kosovo).
Le sel et les étoilesIl est fils de médecin militaire, né à Limoges. Après Gay-Lu et le Prytanée militaire de La Flèche, il intègre l’Ecole Navale.

Son ouvrage ne vante nullement ses exploits, il préfère partager avec le lecteur sa perception des grands enjeux géostratégiques mondiaux. Il évoque notamment notre rang de 2e puissance maritime du globe après les Etats-Unis, loin devant le Russie ou la Chine. La Chine construit actuellement 6 porte-avions nucléaires, la Russie entretient des bases avancées pour lui permettre de projeter ses forces armées. La Turquie est à l’offensive en Méditerranée… et les Etats-Unis ne sont pas en reste. Mais la France a-t-elle les moyens de ses ambitions en termes de capacité militaire : il y a un hiatus entre la taille de notre empire maritime et les moyens dont nous disposons, même si un porte-avions devrait succéder au Charles-de-Gaulle en 2038 ?
Il évoque également les problèmes de sécurité internationale en citant l’ONU, qui est à bout de souffle mais nul ne voit aujourd’hui comment la renouveler.

La mer ouvre de grands horizons pour de nouveaux défis en matière économique, mais la volonté politique est nécessaire.

N.B. L’Amiral Coldefy devait présider le Banquet parisien en juin 2020, mais face à la situation sanitaire, il a été décidé de reporter l’événement à une date ultérieure.

 

Le mot de l’Éditeur

Ce livre est le témoignage inédit et riche d’un homme qui a incarné la puissance militaire française pendant toute sa longue carrière. Conscient des enjeux géostratégiques et de l’attente que le monde a de la France, il nous offre sa vision éclairée et nous raconte aussi avec passion ses aventures au bout du monde.

Il a navigué sur toutes les mers. Pacha de frégate, puis de porte-avions et enfin amiral commandant de la force aéronavale, il a connu la plupart des crises internationales de ces dernières décennies. Il était sur la Méditerranée quand le Proche-Orient connaissait les secousses de la guerre de Kippour. Il était à la barre quand la guerre Iran-Irak imposait une surveillance du golfe arabo-persique. Il était à la tête de la flotte française pendant le conflit au Kosovo.

Dans ces missions à haut risque, Alain Coldefy a développé une perception sensible de la stratégie internationale et un sens aigu de l’indépendance militaire de la France. Au point de s’opposer, quand il l’a fallu, à un contre-amiral américain qui voulait le voir déguerpir au plus vite pour mieux écraser Srebrenica sous un déluge de feu.

Par la suite, Alain Coldefy a été directeur des relations internationales des armées, développant une vision politique et militaire qui lui permet d’établir un nouvel équilibre des forces. Aujourd’hui, loin des terrains d’affrontements, l’Amiral nous livre ses expériences passionnantes, ses anecdotes qui font l’Histoire et ses conceptions géostratégiques lucides et fondées.

 

Le sel et les étoiles, par l’Amiral Alain Coldefy, Favre Pierre-Marcel Eds. Septembre 2020.
253 pages. Format 15x23cm, ISBN 2828918475.  Prix de vente 25 € .

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *