« Pas de TGV pour les ploucs » par Bernard Cubertafond

Avec son ouvrage « Pas de TGV pour les ploucs. Déménagement des territoires et désintégration sociale », Bernard Cubertafond, ancien de Gay-Lu, nous propose ici un essai au titre évocateur, dans lequel il évoque le ressentiment d’un territoire limousin enclavé, ainsi que le vécu d’un homme tiraillé entre Paris et province.

 

Pad de TGV pour les ploucsLa politique volontariste d’aménagement du territoire s’efface derrière une insidieuse volonté de mise en concurrence des villes et des régions. Et de mise sous tutelle des élus sommés d’entrer dans des cadres d’action et de faire des économies. Pas de TGV pour les ploucs est la complainte de ce que les sachants parisiens, qui choisissent les grands investissements d’ « interêt général », appellent, coloniaux, et condescendant, « les territoires ». Il.insiste sur le Limousin à qui on a promis, puis refusé, le TGV, et dont on a, sans réel débat, supprimé la région. Il alerte : « ne serait-il pas en train de multiplier les « territoires perdus » de la République » ?

« Pas de TGV pour les ploucs. Déménagement des territoires et désintégration sociale » – Les éditions des gens qui doutent – Novembre 2018 – ISBN 979-10-699-3035-3 – Prix 7,50 €
En vente dans les librairies Page et Plume et Anecdotes à Limoges.

 

Bernard CubertafondBernard Cubertafond, professeur de droit public et de sciences politiques, a enseigné à Limoges, Rabat, Sciences-po Grenoble et Paris 8. Auteur d’études et ouvrages devenus classiques sur l’Algérie, le Maroc et le droit constitutionnel, on lui doit aussi des récits dont le très piquant Province, capitale Limoges. Il a suivi toute sa scolarité secondaire au Lycée Gay-Lussac, ainsi que son Hypokhâgne (1957-1965).

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *