L’Union des « A », une fédération d’utilité publique

Logo Union des AL’Union des « A » fédère les Associations d’Anciens et d’Anciennes élèves des lycées et collèges français : ceux de la métropole, des départements et territoires d’outre-mer, les lycées français à l’étranger.

Les origines de la Fédération remontent à 1912, date à laquelle fut fondée la “Fédération Nationale des Associations Amicales d’Anciens et Anciennes Élèves des Écoles Publiques Primaires Supérieures de France et des Colonies”.

Son objet était :

  • de faciliter et d’établir entre toutes les Associations existantes et celles de création nouvelle, des centres de réunions amicales, d’aide mutuelle et de reconnaissance
  • d’encourager le cycle complet des œuvres postscolaires et de solidarité, notamment : bourses d’études et de voyages, colonies de vacances, écoles de plein air
  • d’obtenir tous avantages pouvant profiter aux associations adhérentes : remises et réductions, tarifs spéciaux, etc.

Elle a été reconnue d’utilité publique par décret du 21 juin 1928.

L’Union des « A » est née en 1976, de la fusion de l’Union « masculine » des anciens élèves des Lycées et Collèges français, créée à Marseille en 1902, et de l’Union « féminine » datant de 1904.
Sous la présidence de Michel COULON, elle fusionne en 2001 avec une autre fédération jumelle, la Fédération des Associations d’anciens et anciennes des lycées et collèges, alors présidée par Olivier POCHARD, puis en 2011, avec sa cousine, la FAETEC, Fédération Française des Anciens Elèves des Enseignements Techniques et Professionnels, présidée par Jack COLIN.
Consulter l’historique complet de la Fédération

L’Union des « A », une fédération d’association bâtie sur l’amitié et la solidarité

Membres de l'Union des ALes membres actifs de l’Union des A sont les Associations d’Anciens et Anciennes Elèves. Si, dans un lycée, l’Association n’existe pas, l’Union en soutient la création ; à ce titre, accepte en son sein des personnes individuelles (« membres associés ») qui n’ont pas d’Association adhérente à l’Union.

L’Union peut guider, conseiller chacun de ses membres dans les buts inhérents à toutes les Associations : amitié et solidarité générationnelle et intergénérationnelle, elle peut suggérer des actions pour les membres de l’Association, pour aider les jeunes générations pour leur insertion dans la vie active…

Photo maison des lycéennesL’Union a également vocation à gérer un foyer d’étudiantes : la « Maison des Lycéennes ». Il est ouvert aux jeunes-filles qui veulent poursuivre des études supérieures à Paris. Priorité d’accès est donnée, à égalité de mérite, aux jeunes-filles présentées par les associations d’anciens et anciennes élèves membres de l’Union.

Différentes élèves du Lycée Gay-Lussac de Limoges ont pu profiter de cette solution d’accueil privilégiée à Paris. C’est grâce à l’intervention de l’Association des Anciens de Gay-Lu, membre de l’Union des A, et sur recommandation du proviseur que les candidatures ont été présentées, et acceptées. Le soutien aux élèves fait partie des missions de l’Association.

L’Union des « A » est aujourd’hui présidée par Vivelle BRESSET, présidente de l’association des Anciens du Lycée Calmette de Nice. Cette fédération se veut l’interlocuteur de toutes les autorités pour l’éducation et l’aide aux jeunes…

L’Union des « A » et l’ALFM (association des Anciens élèves des Lycées Français du Monde) sont en contact pour élaborer un plan de coopération entre ces deux organismes.

Adhérer à l’Union des « A », c’est comme pour toute union, lui donner de la force !

Le Congrès annuel : un temps de convivialité et d’échanges

Chaque année, les membres de l’Union des A se retrouvent en congrès, pour un temps de convivialité et d’échange inter-associations.

Congrès 2017 à LimogesEn 2017, Les Anciens de Gay-Lu ont l’honneur d’organiser la 96ème édition du Congrès de l’Union des A à Limoges. Le thème choisi est « Langue, culture et citoyenneté. Des langues anciennes à l’ère 3.0 ».

Différents temps sont programmés sur les 4 jours de congrès : colloque le vendredi, temps statutaires le samedi, avec la traditionnelle soirée de Gala, excursions les dimanche et lundi. Le programme touristique, à destination des congressistes et accompagnants leur fera découvrir la ville de Limoges, les savoir-faire autour de la porcelaine et de l’émail, et les environs, avec entre autres, le village martyr d’Oradour-sur-Glane et le Musée Gay-Lussac à Saint-Léonard de Noblat.

Consultez le programme détaillé du Congrès

 

UNION DES A / MAISON DES LYCEENNES – 5 rue Amyot 75005 Paris – tél. 01 44 08 76 60 – Site internet

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *